Prières de l'Eglise

Thématique

==>

  1. Prières essentielles
  2. Cantiques évangélisques
  3. Actes
  4. Prières à la Vierge Marie

  1. Commandements
  2. Prières des saints
  3. Prières militaires
  4. Prières pour la paix

Alphabétique

==>

1. Prières essentielles

   
 

Notre Père

Notre Père, qui es aux Cieux
que ton Nom soit sanctifié,
que ton Règne vienne,
que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel
donne-nous aujourd'hui
notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses
comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés
et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du mal.

Pater noster qui es in coelis :
Sanctificetur nomen tuum ;
Adveniat regnum tuum ;
Fiat volontas tua sicut in coelo, et in terra.
Panem nostrum da nobis hodie ;
Et dimitte nobis dibita nostra,
Sicut et nos dimittimus debitoribus nostris ;
Et ne nos inducas in tentationem ;
Sed libera nos a malo.
 

Je confesse à Dieu

Je confesse à Dieu tout-Puissant,
je reconnais devant mes frères, que j'ai péché
en pensée, en parole,
par action et par omission :
Oui, j'ai vraiment péché.
C'est pourquoi je supplie la Vierge Marie,
les anges et tous les saints,
et vous aussi mes frères,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

 
 

Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-Puissant,
créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint Esprit,
est né de la vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort, a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu, le Père tout-Puissant,
d'où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l'Esprit Saint,
à la Sainte Eglise catholique,
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
à la vie éternelle.
Amen.

 
 

Symbole de Nicée Constantinople

Je crois en un seul Dieu,
Le Père tout-Puissant, créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ
Le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles :
Il est Dieu, né de Dieu, lumière née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu,
Engendré, non pas créé, de même nature que le Père;
et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
il descendit du ciel;
Par l'Esprit Saint, il a pris chair
de la Vierge Marie et s'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux écritures,
et il monta au ciel; il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
et son règne n'aura pas de fin.
Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne vie;
il procède du Père et du Fils;
Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire;
il a parlé par les prophètes.
Je crois en l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J'attends la résurrection des morts
et la vie du monde à venir. AMEN

Credo in unum Deum,
Patrem omnipotentem, factorem c¦li et terræ,
visibilium omnium et invisibilium.
Et in unum Dominum Jesum Chritum,
Filium Dei unigenitum,
et ex Patre natum ante omnia s¦cula,
Deum de Deo, Lumen de Lumine, Deum verum de Deo vero,
genitum, non factum, consubstantialem Patri :
per quem omnia facta sunt.
Qui propter nos homines et propter nostram salutem
descendit de c¦lis.
Et incarnatus est de Spiritu Sancto
ex Maria Virgine, et homo factus est.
Crucifixus etiam pro nobis sub Pontio Pilato;
passus et sepultus est,
et resurrexit tertia die, secundum Scripturas,
et ascendit in coelum, sedet at dexteram Patris.
Et iterum venturus et cum gloria, judicare vivos et mortuos,
cujus regni nont erit finis.
Et in Spiritum Sanctum, Dominum et vivificantem :
qui ex Patre Filioque procedit.
Qui cum Patre et Filio simul adoratur et conglorificatur :
qui locutus est per prophetas.
Et unam, sanctam, catholicam et apostolicam Ecclesiam.
Confiteor unum baptisma in remissionem peccatorum.
Et expecto resurrectionem mortuorum,
et vitam venturi sæculi. AMEN
 

Gloire à Dieu

Gloire à Dieu au plus haut des cieux,
et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t'adorons.
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-Puissant.
Seigneur Fils unique Jésus-Christ,
Seigneur Dieu, agneau de Dieu, le Fils du Père;
Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous;
Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car toi seul es saint,
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le très-Haut :
Jésus-Christ avec le Saint Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

Gloria in excelsis Deo
Et in terra pax hominibius bonae voluntatis
Laudamus te, benedicimus te, adoramus te,
glorificamus te, gratias agimus tibi
propter magnam gloriam tuam,
Domine Deus, Rex caelestis,
Deus Pater omnipotens.
Domione Fili unigenite, Iesu Christe,
Domine Deus, Agnus Dei, Filius Patris,
qui tollis peccata mundi, miserere nobis;
qui tolis peccata mundi, suscipe deprecationem nostram.
Qui sedet ad dexteram Patris, miserere nobis.
Quoniam tu solus sanctus,
tu solus Dominus,
tu solus altissimus,
Iesu Christe, cum Sancto Spiritu :
in gloria Dei Patris. Amen

2. Cantiques évangéliques

Retour en haut de la page

   
 

Magnificat
Cantique de la Vierge Marie
(Lc 1,47-55)

Mon âme exalte le Seigneur,
Exulte mon esprit en Dieu, mon sauveur !
Il s'est penché sur son humble servante ;
Désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
Son amour s'étend d'âge en âge
Sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras,
Il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes,
Il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
Renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères,
En faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

 
 

Benedictus
Cantique de Zacharie (Lc 1,68-79)

Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
Qui visite et rachète son peuple.
Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,
comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :
salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,
amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,
serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,
afin que délivrés de la main des ennemis,
nous le servions dans la justice et la sainteté,
En sa présence, tout au long de nos jours.
Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du très-Haut :
tu marcheras devant, à la face du Seigneur, et tu prépareras ses chemins
pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,
grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,
pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres et l'ombre de la mort,
Pour conduire nos pas au chemin de la paix.

Benedictus Dominus, Deus Israel,
qui visitavit et fecit redemptionem plebi suae
et erexit cornu salutis nobis
in doma David pueri sui,
sicut locutus est per os sanctorum,
qui a saeculo sunt, prophetarum eius,
salutem ex inimicis nostris
et de manu omnium, qui oderunt nos;
ad faciendam misericordiam cum patribus nostris
et memorari testamenti sui sancti,
iusiurandum, quod iuravit ad Abraham patrem nostrum,
daturum se nobis,
ut sine timore, de manu inimicorum liberati,
serviamus illi
in sanctitate et iusticia coram ipso
omnibus diebus nostris.
Et tu, puer, propheta Altissimi vocaberis :
praeibis, enim ante faciem Domini parare vias eius,
ad dandam scientiam salutis plebi eius
in remissionem peccatorum eorum,
per viscera misericordiae Dei nostri,
in quibus visitabit nos oriens ex alto,
illuminare his, qui in tenebris et in umbra mortis sedent,
ad dirigendos pedes nostros in viam pacis.
Gloria Patri, et Filio et Spiritui Sancto.
Sicut erat in principio, et nunc, et semper
et in sæcula sæculorum. Amen.
 

Nunc Dimitis
Cantique de Siméon (Lc 2)

Maintenant, ô Maître souverain,
Tu peux laisser ton serviteur s'en aller
En paix, selon ta parole.
Car mes yeux ont vu ton salut
Que tu préparais à la face des peuples :
Lumière qui se révèle aux nations
Et donne gloire à ton peuple Israël.

 

3. Actes

Retour en haut de la page

   
 

Acte de charité

Mon Dieu, je vous aime de tout mon cœur et plus que toutes les créatures,
parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable,
et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de vous.

 
 

Acte de contrition

Mon Dieu, j'ai le très grand regret de vous avoir offensé
car vous êtes infiniment bon, infiniment aimable
et que le péché vous déplaît.
Je prends la ferme résolution avec le secours de votre sainte grâce
de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

 
 

Acte d'espérance

Mon Dieu, J'espère avec une ferme confiance que vous me donnerez,
par les mérites de Jésus-Christ
votre grâce en ce monde et le bonheur éternel dans l'autre,
parce que vous l'avez promis
et que vous êtes bon et fidèle dans vos promesses.

 
 

Acte de foi :

Mon Dieu, je crois fermement
toutes les vérités que vous avez révélées
et que vous nous enseignez par votre Eglise,
parce que vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper.

 

4. Prières à la Vierge Marie

Retour en haut de la page

   
 

Je vous salue Marie

Le Rosaire
Méditation du Rosaire

Je vous salue Marie, pleine de grâces,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

Ave Maria, gratia plena,
Dominus tecum,
Benedicta tu in mulieribus,
Et benedictus fructus ventris tui, Jesus.
Sancta Maria, Mater Dei,
Ora pro nobis, peccatoribus,
Nunc et in hora mortis nostrae.
AMEN
 

Angelus

L'ange du Seigneur apporta le message à Marie ;
- Et elle conçut du Saint- Esprit.
Je vous salue Marie...

Voici la servante du Seigneur ;
- Qu'il me soit fait selon sa parole.
Je vous salue Marie...

Et le Verbe s'est fait chair ;
- Et Il a habité parmi nous.
Je vous salue Marie...

Daigne, Seigneur, répandre ta grâce dans nos âmes
afin qu'en ayant connu par le message de l'ange,
l'Incarnation du Christ, ton Fils
nous arrivions par sa passion et par sa croix
à la gloire de la résurrection
Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles

 
 

Souvenez-vous

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie,
qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux
qui ont eu recours à votre protection,
imploré vos suffrages et réclamé votre secours, ait été abandonné.

Animé d'une pareille confiance,
ô Vierge des Vierges,
ô ma mère,
je viens à vous
et gémissant sous le poids de mes
péchés, je me prosterne à vos pieds.

O Marie, Mère du Verbe incarné,
ne méprisez pas mes prières,
mais écoutez-les favorablement
et daignez les exaucer.

 
 

Salve Regina

 

Salve Regina, Mater misericordiae!
Vita, dulcedo et spes nostra, salve!
Ad te clamamus, exsules filii Evae.
Ad te suspiramus, gementes et flentes in hac lacrymarum valle.
Eia ergo, advocata nostra,
Illos tuos misericordes oculos ad nos converte;
et Jesum, benedictum fructum ventris tui,
nobis, post hoc exsilium ostende.
O clemens, ô pia, ô dulcis Virgo Maria !

 

Alma Redemptoris Mater

 

Alma redemptoris Mater
Quae pervia  cæli porta manes
Et stella maris
succurre cadenti
Surgere qui curat, populo
Tu quæ genuisti, Natura mirande
Tuum sanctum Genitorem
Virgo prius ac posterius
Gabrielis ab ore Sumens, illud Ave
pêccatorum miserere

 

Ave Regina caelorum

 

Ave Regina caelorum, ave Domina Angelorum :
Salve radix, salve porta, Ex qua mondo lux est orta :
Gaude Virgo gloriosa, Super omnes speciosa :
Val, o valde decora, Et pro nobis Christum exora.

 

Marie, rends nos cœurs transparents...
(saint Jean-Paul II)

Notre Dame de la transparence,
en toi et à travers toi
Dieu nous parle :
donne-nous un cœur simple,
0remplis-nous d'allégresse.
O Vierge du ''Oui'' et du Magnificat,
rends nos cœurs transparents
comme le tien.

Notre Dame de l'humilité,
cachée dans la foule,
enveloppée dans le mystère
aide-nous à porter
la Bonne Nouvelle au monde
et à nous immerger
dans le mystère du Christ
pour en communiquer quelque chose à nos frères.
Notre Dame de la fidélité,

Toi qui sans cesse recherchais le visage du Seigneur,
Toi qui as accepté le mystère
et qui l'as médité dans ton cœur,
Toi qui as vécu en accord avec ce que tu croyais,
Toi qui fus l'exemple même de la constance
dans l'épreuve comme dans l'exaltation,
aide-nous à tenir nos engagements
en bons et fidèles serviteurs,
jusqu'au dernier jour de notre vie sur terre.

 

 

Ô Mère bien aimée
(Marthe Robin)

toi qui connais si bien les voies de la sainteté et de l'amour,
apprends-nous à élever souvent notre esprit et notre cœur vers la Trinité,
à fixer sur elle notre respectueuse et affectueuse attention.
Et puisque tu chemines avec nous sur le chemin de la vie éternelle,
ne demeure pas étrangère aux faibles pèlerins
que ta charité veut bien recueillir ;
tourne vers nous tes regards miséricordieux,
attire-nous dans tes clartés,
inonde-nous de tes douceurs,
emporte-nous dans la lumière et dans l'amour,
emporte-nous toujours plus loin
et très haut dans les splendeurs des cieux.
Que rien ne puisse jamais troubler notre paix ni nous faire sortir de la pensée de Dieu ;
mais que chaque minute nous emporte plus avant
dans les profondeurs de l'insondable mystère, jusqu'au jour où notre âme,
pleinement épanouie aux illuminations de l'union divine, verra toutes choses dans l'éternel amour
et dans l'unité.

 

5. Commandements

Retour en haut de la page

   
 

Commandements de Dieu

  1. Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement
  2. Dieu en vain tu ne jureras, ni autre chose pareillement
  3. Les dimanches tu garderas en servant Dieu dévotement
  4. Tes père et mère honoreras, afin de vivre longuement
  5. Homicide point ne seras, de fait ni volontairement
  6. Luxurieux point ne seras, de corps ni de consentement
  7. le bien d'autrui tu ne prendras, ni retiendras à ton escient
  8. Faux témoignage ne diras, no mentiras aucunement
  9. L'oeuvre de chair ne désireras qu'en mariage seulement
  10. Bien d'autrui ne convoiteras pour les avoir injustement
 
 

Commandements de l'Eglise

  1. Les fêtes sanctifieras qui te sont de commandement
  2. les dimanches messe ouïras et les fêtes pareillement
  3. tous les péchés confesseras à tout le moins une fois l'an
  4. Ton Créateur tu recevras au moins à Pâques humblement
  5. Quatre-temps, vigiles jeûneras et le Carême entièrement
  6. Vendredi chair ne mangeras, ni jours défendus mêmement
 

6. Prières des saints

Retour en haut de la page

   
 

Augustin (354-430)

Seigneur autant que j’ai pu
Autant que tu m’en as donné la force
Je t’ai cherché
Et j’ai voulu avoir l’intelligence
de ce que je crois
Et j’ai beaucoup discuté
Et j’ai peiné.

Seigneur, mon Dieu
Mon unique espérance
Exauce-moi
Ne permets pas que je me lasse de te chercher
Mais mets-moi au cœur
Un désir plus ardent de te chercher.

Me voici devant Toi
avec ma force et ma faiblesse
Soutiens l’une, guéris l’autre.
Devant Toi est ma science et mon ignorance.
Que je me souvienne de Toi.
Que je te comprenne.
Que je t’aime.

 
 

Bienheureux
Charles de Foucault

1. Mon Père, mon Père, je m’abandonne à toi
Fais de moi ce qu’il te plaira.
Quoi que tu fasses, je te remercie,
Je suis prêt à tout, j’accepte tout,

R/. Car tu es mon père, je m’abandonne à toi
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

2. Mon Père, mon Père, en toi je me confie,
En tes mains, je mets mon esprit.
Je te le donne, le cœur plein d’amour.
Je n’ai qu’un désir, t’appartenir.

 

 

Clément (pape de 86 à 97)

Nous t’en prions, ô notre Maître,
Sois note secours et notre soutien.
Sois le salut des opprimés,
Prends pitié des humbles,
Relève ceux qui sont tombés.
Montre-toi à ceux qui sont dans le besoin,
Guéris les malades,
Ramène les égarés de ton peuple ;
Rassasie ceux qui ont faim,
Délivre nos prisonniers,
Fais lever ceux qui languissent,
Console les pusillanimes ;
Que tous les peuples reconnaissent que tu es le seul Dieu
Que Jésus est ton Fils
Que nous sommes ton peuple
Et les brebis de tes pâturages.

 
 

Ephrem (+373)

Seigneur et Maître de ma vie
Eloigne de moi l’esprit d’oisiveté, de découragement,
De domination et de parole facile !

Donne à ton serviteur l’esprit de pureté
D’humilité, de patience et de charité !

Oui, Seigneur et Roi, donne-moi de voir mes fautes
Et de ne pas juger mes frères…
Car tu es béni dans les siècles des siècles. Amen !

Ô Dieu, aie pitié de moi, pécheur !
Ô Dieu, purifie-moi, pécheur !
Ô Dieu, mon créateur, sauve-moi !
Mes péchés sont innombrables, pardonne-moi !

 
 

François d'Assise (1182-1226)

Seigneur, Fais de moi un instrument de paix,
Là où est haine, que je mette l'amour.
Là où est l'offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l'union.
Là où est l'erreur, que je mette la vérité.
Là où est le désespoir que je mette l'espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Fais que je ne cherche pas tant
à être consolé qu'à consoler,
à être compris qu'à comprendre,
à être aimé qu'à aimer.

Car c'est en donnant qu'on reçoit ;
c'est en s'oubliant soi-même que l'on se trouve ; 
c'est en pardonnant que l'on est pardonné ;
c'est en mourant
que l'on ressuscite à la vie éternelle.

 
 

Ignace de Loyola (1491-1556)

Seigneur Jésus, apprenez-nous à être généreux,
A vous servir comme vous le méritez,
A donner sans compter,
A combattre sans souci des blessures,
A travailler sans chercher le repos,
A nous dépenser sans attendre d'autre récompense
Que celle de sa voir que nous faisons votre sainte volonté.

 
 

Prière à saint Joseph

Je te salue, Joseph, toi que la grâce divine a comblé !
Le Sauveur du monde a reposé dans tes bras et grandi sous tes yeux,
tu es béni entre tous les hommes et Jésus,
l'enfant divin de ta virginale épouse est béni !
Saint Joseph, toi qui as vécu si proche de Jésus et de Marie,
apprends-nous à nous tourner vers eux avec confiance
et à vivre dans le silencieux amour et l'humble service.
Toi, à qui Jésus ne peut rien refuser,
demande pour nous détermination et persévérance,
foi et espérance, docilité au souffle de l'Esprit, intercède pour nous.
Oui, prie pour nous, saint Joseph, dans nos soucis de famille,
de santé et de travail jusqu'à nos derniers jours
et daigne nous secourir à l'heure de notre mort.
Amen.

 
 

Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690)

Je donne et consacre au Sacré Cœur
de Notre-Seigneur Jésus-Christ,
ma personne et ma vie,
mes actions, peines et souffrances,
pour ne plus me servir d'aucune partie de mon être
que pour l'aimer, honorer et glorifier.
C'est ici ma volonté irrévocable
que d'être tout à lui et de faire tout pour son amour,
en renonçant de tout mon cœur
à tout ce qui pourrait lui déplaire.

Je vous prends donc, ô Sacré-Cœur,
pour l'unique objet de mon amour,
le protecteur de ma vie,
l'assurance de mon salut,
le remède à mon inconstance,
le réparateur de tous les défauts de ma vie
et mon asile à l'heure de ma mort.

Soyez donc, ô Cœur de bonté,
ma justification envers Dieu le Père
et détournez de moi les traits de sa juste colère.
O Cœur d'amour, je mets toute ma confiance en vous,
car je crains tout de ma faiblesse,
mais j'espère tout de vos bontés.
Consumez donc en moi
tout ce qui vous peut déplaire ou résister,
et que votre pur amour s'imprime si avant dans mon cœur
que jamais je ne puisse vous oublier,
ni être séparée de vous.

Je vous conjure,
par toutes vos bontés,
que mon nom soit écrit en vous,
puisque je veux faire consister tout mon bonheur
à vivre et à mourir en qualité de votre esclave.
Ainsi soit-il.

(Jean-Paul Sartre en Stalag)

 
 

Mère Teresa

Apprends-moi Seigneur
A servir les pauvres
En donnant à manger à ceux qui ont faim
Non seulement de la nourriture
Mais aussi de ta parole ;
En donnant à boire à ceux qui ont soif d’eau
Mais aussi de connaissance de paix et de vérité,
De justice et d’amour ;
En habillant ceux qui sont nus,
Non seulement ceux qui sont dépourvus de vêtements,
Mais aussi ceux qui sont privés de dignité humaine ;
En donnant un logement à ceux qui n’ont pas de toit, non seulement
un refuge fait de briques, mais un cœur
qui comprenne, qui protège, qui aime ;
en soignant les malades et les moribonds,
non seulement dans leur corps, mais aussi dans leur esprit.

 

7. Prières militaires

Retour en haut de la page

   
 

Prière du Gendarme

Dieu de bonté, de justice et de paix,
Entends la prière que j'élève vers toi :
Je suis gendarme et je veux être chrétien.
Il me faut être fort, aide-moi pour je ne devienne jamais violent.
Je dois être vigilant, et mon arme est dans son fourreau :
Les hommes peuvent devenir méchants, malfaiteurs, criminels.
Le péché et le mal m'obligeront peut-être à user de ma force.
Car mon devoir est d'assurer la paix, l'ordre et la sécurité,
de sauver les vies menacées, celles des autres ou la mienne.
Ouvre alors, Seigneur,
les esprits et les cœurs à la compréhension de mon service exigeant,
ceux de mon épouse et de mes enfants,
ceux de mes amis et de mes compatriotes,
ceux même de mes adversaires.
Et s'il me faut aller jusqu'au sacrifice de ma réputation,
de mon bien-être, de ma vie,
donne-moi la force, Seigneur.
Même quand je dois armer mon bras, garde mon âme dans la paix.
Par la prière de Sainte Geneviève, O Dieu, je t'en supplie :
aide mon service, ranime mon courage et fortifie ma foi.

 
 

Prière du Para

Je m'adresse à; vous, mon Dieu,
Car vous me donnez ce qu'on ne peut obtenir de soi.
Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste.
Donnez-moi ce qu'on ne vous demande jamais.
Je ne vous demande pas le repos,
Ni la tranquillité;,
Ni celle de l'âme, ni celle du corps.
Je ne vous demande pas la richesse,
Ni le succès, ni même la santé;.
Tout ça, mon Dieu, on vous le demande tellement
Que vous ne devez plus en avoir!
Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste.
Donnez-moi ce que l'on vous refuse.
Je veux l'insécurité; et l'inquiétude.
Je veux la tourmente et la bagarre.
Et que vous me les donniez, mon Dieu, définitivement.
Que je sois sûr de les avoir toujours
Car je n'aurai pas toujours le courage de vous les demander.
Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste.
Donnez-moi ce dont les autres ne veulent pas.
Mais donnez-moi aussi le courage,
Et la force, et la foi.
Car vous êtes seul à donner
Ce que l'on ne peut obtenir que de soi.

 
 

Prière du Parachutiste

R/.Mon Dieu, donne-moi la tourmente ;
Donne-moi la souffrance ;
Donne-moi l’ardeur au combat.
Mon Dieu, mon Dieu ;
Donne-moi la tourmente ;
Donne-moi la souffrance ;
Donne-moi la gloire au combat.

C/.Ce dont les autres ne veulent pas,
Ce que l’on te refuse,
Donne-moi tout cela, oui, tout cela !
Je ne veux ni le repos ni même la santé,
Tout cela, mon Dieu, t’est assez demandé.
Mais donne-moi. Donne-moi !
Mais donne-moi la foi !
Donne-moi force et courage
Donne-moi force et courage
Mais donne-moi la foi
Pour que je sois sûr de moi !

R/.Mon Dieu, donne-moi la tourmente ;
Donne-moi la souffrance ;
Donne-moi l’ardeur au combat.
Mon Dieu, mon Dieu ;
Donne-moi la tourmente ;
Donne-moi la souffrance ;
Donne-moi la gloire au combat.

 
 

Prière du Sapeur

A l'exemple de Celui qui est le chemin.
Sans crainte, sans concession,
à l'exemple de Celle qui, le corps déchiqueté
Savait que l'Esprit est éternel.
Si Tu le veux, je le peux.
Aujourd'hui encore, côte à côte,
La trace de nos pas s'inscrit sur le sentier de ma vie,
Tendre la main, construire le lendemain.
Un jour peut-être : l'eau, le feu, la mitraille...
Il me faudra détruire l'obstacle, offrir ma vie.
Seule restera la trace de Tes pas.
Alors avant de me prendre dans Tes bras,
aide-moi à ne pas faillir.

 

8. Prière pour la Paix

Retour en haut de la page

   
 

Paul VI

Seigneur, Dieu de paix,
toi qui as créé les personnes humaines,
objet de ta bienveillance,
pour être familières de ta gloire,
nous te bénissons et nous te rendons grâce :
car tu nous as envoyé Jésus,
ton Fils bien-aimé;
tu as fait de lui, dans le mystère de sa Pâque,
l’artisan de tout salut, la source de toute paix,
le lien de toute fraternité.

Nous te rendons grâce pour les désirs et les efforts,
les réalisations que ton Esprit de paix
a suscitées en notre temps,
pour remplacer la haine par l’amour,
la méfiance par la compréhension,
l’indifférence par le solidarité.

Ouvre davantage encore nos esprits et nos cœurs
aux exigences concrètes de l’amour
de tous nos frères et de toutes nos sœurs,
pour que nous soyons toujours plus
des artisanes et des artisans de paix.

Souviens-toi, Père de miséricorde
de tous ceux et celles qui peinent, souffrent et meurent
dans l’enfantement d’un monde plus fraternel.
Que pour les femmes et les hommes
de toute race et de toute langue
vienne ton Règne de justice, de paix et d’amour.
Et que la terre soit remplie de ta gloire!
Amen

 
 

pape François

Seigneur Dieu de paix, écoute notre supplication !

Nous avons essayé tant de fois et durant tant d'années de résoudre nos conflits
avec nos forces et aussi avec nos armes ; tant de moments d'hostilité et d'obscurité ;
tant de sang versé ; tant de vies brisées, tant d'espérances ensevelies.
Mais nos efforts ont été vains.

A présent, Seigneur, aide-nous Toi ! Donne-nous Toi la paix, enseigne-nous
Toi la paix, guide-nous Toi vers la paix. Ouvre nos yeux et nos coeurs
et donne-nous le courage de dire : "plus jamais la guerre" ;
"avec la guerre tout est détruit !".
Infuse en nous le courage d'accomplir des gestes concrets pour construire la paix.
Seigneur, Dieu d'Abraham et des Prophètes, Dieu Amour qui nous a créés
et nous appelle à vivre en frères,
donne-nous la force d'être chaque jour des artisans de paix ;
donne-nous la capacité de regarder avec bienveillance tous les frères
que nous rencontrons sur notre chemin.

Rends-nous disponibles à   écouter le cri de nos concitoyens
qui nous demandent de transformer nos armes en instruments de paix,
nos peurs en confiance et nos tensions en pardon.
Maintiens allumée en nous la flamme de l'espérance
pour accomplir avec une patiente persévérance des choix de dialogue et de réconciliation,
afin que vainque finalement la paix.

Et que du coeur de chaque homme soient bannis ces mots : division, haine, guerre !
Seigneur, désarme la langue et les mains, renouvelle les coeurs et les esprits,
pour que la parole qui nous fait nous rencontrer soit toujours « frère »,
et que le style de notre vie devienne : shalom, paix, salam !
Amen.

(Invocation pour la paix (8 juin 2014)

 


Index


papes


Conciles


Saints


liens


JP Bouvier


éditoriaux


Ministères


Récollections


Réactions