Le Renouveau
Journal du secteur Haute Somme

 

Articles écrits par le père JeanPaul Bouvier

 

Le renouveau n°15

mars 2016

Concomitance

Le Renbouveau n°17

septembre 2016

Confiance

Le renouveau n°21

avril 2017

de la miséricorde àl'Esprit Saint

 

 

Une neuvaine à l'Esprit Saiant

Le renouveau n° 15

mars 2016

Retour en haut de la page

Concomitance

Cette année, le pape François invite les chrétiens à vivre de façon concrète la miséricorde du Père suivant la demande du Fils à ses disciples : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. » (Luc 3,36) C'est-à-dire regarder l’autre à travers l’amour que le Père lui porte – quelques soient les difficultés : « A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jean 13,35)

Cette année, notre région commémore le centenaire de la ‘Bataille de la Somme’ dans laquelle des hommes se sont entretués par centaines de milliers dans une ambiance de haine, détruisant tout avec les ‘armes de destruction massive’ de l’époque, laissant une contrée dévastée et défigurée dont les stigmates seront toujours visibles.

Le rapprochement de ces deux ‘thèmes’ d’année laisse rêveur.

Les enfants nés fin XIXème/début XXème siècle ont été élevés dans la détestation de ceux qui étaient né de l’autre côté de la frontière. Rien d’étonnant qu’ils soient partis ensuite ‘la fleur au fusil’ en criant suivant le cas ‘A Berlin’ ou ‘A Paris’ prêts à exterminer ceux d’en face auxquels l’appartenance à l’humanité était pratiquement refusée.

L’appel du pape François à méditer sur la miséricorde montre que rien n’a changé ; un siècle après la haine traîne encore dans les cœurs. L’objet de notre haine a changé mais elle est toujours présente. Il est donc urgent d’écouter le message d’amour, le message de Bonne Nouvelle que le pape cherche à faire comprendre : « je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver. » (Jean 12,47) C’est par l’absence de jugement que le Fils apporte le Salut.

« Tu es configuré au Christ, prêtre, prophète et roi. » (rituel du Baptême)  Devenus des christs par ce Sacrement, nous devons agir comme tels à l’imitation du Fils éternel, en rappelant le seul commandement que le Seigneur laisse à ses disciples : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jean 13,34) Cet amour se traduit par l’absence de jugement, le regard que je porte sur l’autre doit être le regard que le Christ porte sur l’homme venu le consulter : « Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima » (Marc 10,21)

Cette année de la miséricorde rapprochée de l’année de la Bataille de la Somme doit être un aiguillon pour nous, nous constatons les dégâts qui ont été faits par l’éducation dans la haine de l’autre et pour éviter que cela se reproduise à quelque niveau que ce soit, nous devons implorer l’Esprit Saint pour avoir dans notre vie des comportements qui soient conformes à l’évangile et être témoins de l’amour de Dieu comme Jésus Ressuscité l’a promis à ses Apôtres : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » (Actes 1,8)

Père JeanPaul Bouvier
Administrateur des paroisses de Nesle et d’Athies

Le Renouveau n°17

septembre 2016

Retour en haut de la page

 

Confiance, il t’appelle (Marc 10,49)

Le 26 octobre prochain, je fêterai un tiers de siècle (33ans et 4 mois) d’ordination comme prêtre. Pendant ce temps, j’ai été dépendant de sept évêques qui m’ont confié quinze missions différentes. Depuis le 1er septembre, j’ai entamé la quinzième mission comme curé des paroisses Notre Dame de Nesle et sainte Radegonde d’Athies.

Aucune de ces nominations n’a été mon choix. A chaque fois l’évêque m’a dit : « Vous êtes l’homme de la situation ! » et j’ai eu la vanité de le croire même lorsque j’avais quelques doutes. Avec l’aide de l’Esprit Saint, j’ai été heureux dans tous les lieux pourtant si divers où j’ai été envoyé.

A 69 ans j’entame donc une nouvelle carrière comme responsable de deux paroisses. Mes réticences résidaient surtout dans la perspective d’un nouveau déménagement – le treizième en trente ans – avec son lot d’arrachements et de fatigues. Ayant répondu à l’appel de l’évêque, j’ai confiance que le Seigneur me donnera la grâce d’état attachée à cette mission.

Une de mes prières fréquentes réside en ces quelques mots : « Seigneur, je fais autant que je peux, je te laisse le reste. » et je n’ai jamais été déçu de la réponse. J’envisage ce nouveau ministère avec sérénité, je sais d’avance que cela se passera bien. Administrateur de ces paroisses depuis presqu’un an, j’ai eu la chance d’y vivre la visite pastorale de Mgr Leborgne ce qui m’a éclairé sur de nombreux points. Avec les paroissiens, de nouveaux objectifs se dessinent pour annoncer l’Evangile autour de nous.

Père JeanPaul Bouvier
Curé de Notre Dame de Nesle et sainte Radegonde d’Athies

Le Renouveau n°21

avril 2017

Retour en haut de la page

De la miséricorde à l’Esprit Saint

L’année liturgique 2016 a été marquée par une réflexion et une pratique de la Miséricorde du Seigneur à l’initiative du pape François. Pour 2017, l’évêque d’Amiens, Mgr Olivier Leborgne, a choisi de nous faire vivre sous la mouvance de l’Esprit Saint : « L’année de l’Esprit Saint voudrait être comme un grand rafraîchissement en plongeant ensemble à la source jaillissante de notre baptême. Elle voudrait nous redonner la joie de l’Évangile, au-delà ou au cœur de nos différences, opinions et éventuels désaccords. » (Mgr Olivier Leborgne)

Concrètement deux grands axes ont été mis en place :

  1. Un parcours pour adultes ‘Devenir disciples missionnaires’ permet localement à des petits groupes de 5 à 8 personnes de se réunir en neuf rencontres autour des ‘Actes des Apôtres’ pour réfléchir et méditer sur l’activité (et les difficultés) de l’Eglise naissante.
  2. Des conférences sur les dons de l’Esprit Saint sont organisées – environ une fois par mois – au diocèse. La prochaine aura lieu le 2 mai 2017 avec le thème : ‘Esprit Saint et discernement communautaire’.

D’autres propositions pour adultes et pour enfants sont à notre disposition (voir sur le site du diocèse, http://www.amiens.catholique.fr/) Pour notre secteur de la Haute Somme, une journée de retraite est proposée le dimanche 26 mars de 9h30 à 16h30 salle paroissiale de Nesle

A notre niveau de croyant, saint Paul nous montre que la solution n’est pas dans la connaissance intellectuelle : « J'aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, et toute la foi jusqu'à transporter les montagnes, s'il me manque l'amour, je ne suis rien. » (1Corinthiens 13,2) Cela signifie que les meilleures formations, les échanges qui porteront le plus de fruits, seront ceux que nous recevrons du Seigneur dans la prière pour discerner sa volonté dans notre vie quotidienne. La prière personnelle est le premier temps de mise à l’écoute de l’Esprit Saint.

Au niveau du diocèse, cette année de l’Esprit Saint trouve sa ‘vitesse de croisière’ dans le second trimestre avec un point fort : la neuvaine de l’Esprit Saint du Jeudi de l’Ascension (25 mai) au Dimanche de la Pentecôte (4 juin). Neuf jours successifs de prières dans les communautés locales avec des mises en œuvres différentes pour que chaque personne croyant en Jésus-Christ Sauveur puisse y trouver son expression personnelle.

Le Père donne l’Esprit à ceux qui le demandent’ (cf. Luc 11,13) Notre évêque nous propose de demander l’Esprit, il nous sera donné à profusion.

Père JeanPaul Bouvier
Curé de la paroisse Notre Dame de Nesle
& Modérateur de la paroisse sainte Radegonde d’Athies

Le Renouveau n°21

avril 2017

Retour en haut de la page

Une neuvaine à l’Esprit Saint

Dans le cadre de l’année de l’Esprit Saint proposée par Mgr Olivier Leborgne, évêque d’Amiens (voir l’éditorial) Toutes les paroisses sont invitées à une ‘neuvaine à l’Esprit Saint’ du Jeudi de l’Ascension (25 mai 2017) au Dimanche de la Pentecôte (4 juin 2017)

C’est-à-dire une rencontre tous les jours à la même heure :

  • La première rencontre pour se disposer à vivre cette neuvaine et invoquer l’Esprit Saint
  • De la deuxième à la huitième rencontre autour de chacun des sept dons de l’Esprit Saint
  • La neuvième rencontre sera la Vigile de Pentecôte pour que chacun demande le don qu’il désire recevoir.

Pour chaque jour de la neuvaine, le diocèse proposera un livret comprenant une introduction, une proposition de temps de louange, un texte biblique, une méditation à partir du texte du pape François, un temps de méditation personnelle et des propositions de chants. Ce livret pourra être utilisé individuellement ou en paroisse.

Pour les informations plus locales contacter les prêtres ou les membres des Equipes de Conduite Pastorale.

Père JeanPaul Bouvier
Curé de la paroisse Notre Dame de Nesle
& Modérateur de la paroisse sainte Radegonde d’Athies